Symptômes des infections parasitaires

Les symptômes d’une infection parasitaire dépendent du type de parasites et du nombre de vers qui infectent le cheval. Beaucoup d’infections ne causent pas de symptômes quand le nombre de vers est faible, mais une grande quantité de vers peut entraîner des symptômes et nuire sérieusement à la santé du cheval.

Les signes cliniques courants des infections parasitaires sont les suivants:

Perte de poids

Perte de poids

Coliques

Coliques

Diarrhée ou constipation

Diarrhée ou constipation

Poil rêche

Poil rêche

Croissance lente chez les poulains

Croissance lente chez les poulains

Problèmes respiratoires

Problèmes respiratoires

(écoulement nasal, toux)

Comment les infections parasitaires sont-elles diagnostiquées?

Le diagnostic d’une infection parasitaire dépend de l’espèce de parasite en cause, car certaines espèces sont difficiles à détecter. Un examen vétérinaire est recommandé si le cheval présente des symptômes d’infection parasitaire. Le médecin vétérinaire pourrait prescrire d’autres tests pour déterminer si le cheval a des vers.

Le test le plus utilisé pour diagnostiquer les infections parasitaires est un compte d’œufs dans le fumier (aussi appelé « coproscopie ») – il s’agit d’un test simple pendant lequel on compte le nombre d’œufs de parasites présents dans une petite quantité de fumier. Ce test est idéal pour diagnostiquer les parasites les plus courants chez les chevaux, comme les petits et grands strongles et les ascaris.

Un programme de vermifugation ciblée nécessite de déterminer le compte d’œufs dans le fumier de chaque cheval afin d’établir un plan de traitement personnalisé.