Prévention des infections parasitaires

Maîtrise des parasites dans l’environnement

La transmission des parasites peut être partiellement maîtrisée en agissant sur l’environnement de façon à limiter le développement des œufs et des larves et l’exposition des chevaux à ces stades parasitaires infectieux.

Utilisez des mangeoires pour le foin et la moulée au lieu de déposer les aliments directement sur le sol.

Les stratégies suivantes peuvent aider à contrôler les populations de parasites:

Limiter la densité de population des chevaux (nombre de chevaux par acre) pour éviter que les animaux broutent de façon excessive et pour réduire la contamination des pâturages.

Retirer le fumier régulièrement.

Faire composter le fumier loin des pâturages.

Tondre et herser le pâturage périodiquement pour défaire les mottes de fumier et exposer les œufs et les larves de parasites aux éléments (rayons du soleil, chaleur, air sec, froid) qui vont les tuer.

Envisager la rotation des pâturages avec une autre espèce (bovins, moutons) pour interrompre le cycle de vie des parasites équins.

Utiliser des mangeoires pour le foin et la moulée au lieu de déposer les aliments directement sur le sol.

Retirer les œufs de gastérophiles qui adhèrent au poil des chevaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin vétérinaire sur

Eqvalan® Gold et sur la façon dont il peut faire partie d’un programme de vermifugation efficace pour votre cheval .

En savoir plus