Que sont l’encéphalomyélite équine de l’Est et l’encéphalomyélite équine de l’Ouest?

L’EEE et l’EEO sont deux maladies neurologiques graves et potentiellement mortelles; l’EEE est la plus virulente des deux pour les chevaux, avec un taux de mortalité de près de 90 % (comparativement à 50 % pour l’EEO).

L’EEE et l’EEO provoquent une enflure du cerveau et de la moelle épinière (encéphalomyélite) chez les chevaux.

Les deux virus qui causent ces maladies sont séparés géographiquement

  • Le virus de l’EEE est plus souvent observé dans le sud et l’est de l’Amérique du Nord.
  • Le virus de l’EEO sévit plus souvent dans l’ouest du continent, mais les deux peuvent infecter des chevaux à l’extérieur de leur territoire géographique habituel.

L’EEE et l’EEO sont diagnostiquées surtout à la fin de l’été et au début de l’automne, et leur fréquence varie d’une année à l’autre.

Que sont l’encéphalomyélite équine de l’Est et l’encéphalomyélite équine de l’Ouest?

Comment les chevaux contractent-ils l’encéphalomyélite équine de l’Est ou de l’Ouest?

Moustique
Moustique

Comme le virus du Nil occidental (VNO), les virus de l’EEE et de l’EEO sont transportés par les oiseaux et transmis aux chevaux (et aux humains) par la piqûre d’un moustique, d’une tique ou d’un autre insecte suceur de sang qui a préalablement été infecté en se nourrissant sur un oiseau infecté. La transmission directe d’un cheval à l’autre ou d’un cheval à un humain est peu probable.

Symptômes et signes cliniques de l’encéphalomyélite équine de l’Est et de l’Ouest

La période d’incubation des virus de l’EEE et de l’EEO est d’environ 5 à 10 jours. Les symptômes et les signes cliniques de l’EEE/EEO chez les chevaux comprennent les suivants:

Changements comportementaux, apathie, abattement

Changements comportementaux, apathie, abattement

Fièvre (modérée ou élevée)

Fièvre (modérée ou élevée)

Baisse ou perte d’appétit

Baisse ou perte d’appétit

Sensibilité aux stimuli <small>(bruit, toucher)</small>

Sensibilité aux stimuli (bruit, toucher)

Bruxisme (grincement de dents)

Bruxisme (grincement de dents)

Signes associés au système nerveux central, tels que tête appuyée au mur, démence, tourner en rond et cécité

Signes associés au système nerveux central, tels que tête appuyée au mur, démence, tourner en rond et cécité

Prévention et traitement de l’encéphalomyélite équine de l’Est/Ouest

L’EEE est extrêmement virulente et tue la plupart des chevaux infectés (près de 90 %) en quelques jours. L’EEO a un taux de mortalité plus faible : environ 50 % des chevaux infectés en meurent. Les chevaux qui survivent à l’EEE ou à l’EEO sont souvent aux prises avec des séquelles neurologiques à long terme.

Il n’y a pas de médicament antiviral disponible pour traiter l’EEE ou l’EEO. Le traitement des chevaux infectés implique la prise en charge des symptômes et des soins de soutien, comme l’administration d’un soluté intraveineux et/ou de corticostéroïdes pour réduire l’enflure dans le système nerveux central.

La vaccination est le moyen le plus efficace de prévenir l’EEE et l’EEO chez les chevaux. Le vaccin contre l’EEE et l’EEO est un vaccin de base recommandé par l’AAEP qui protège contre les deux maladies.

Voici d’autres mesures préventives visant à réduire le risque d’EEE ou d’EEO:

Réduire ou éliminer les habitats propices à la reproduction des moustiques, en particulier les étendues d’eau stagnante

Empêcher les chevaux d’avoir accès à des sources d’eau naturelles, ou gérer de façon prudente les sources d’eau naturelles pour réduire les populations de moustiques

Utiliser des couvertures de protection contre les mouches et des répulsifs à insectes lorsque les chevaux vont à l’extérieur

Réduire ou éliminer les mises en liberté à l’extérieur durant les périodes de la journée où les moustiques sont les plus actifs (aube et crépuscule)

Empêcher les moustiques d’entrer dans l’écurie (avec des moustiquaires ou des ventilateurs, par exemple)

En savoir plus sur la façon

dont les vaccins VETERA® peuvent aider à protéger votre cheval.

En savoir plus