Skip to main content

La vaccination, c’est plein de bon sens pour tous les chevaux

Les chevaux peuvent contracter des maladies infectieuses de deux manières : par le contact avec d’autres chevaux et à partir de leur environnement. Même les chevaux qui vivent seuls peuvent contracter des maladies infectieuses à partir du sol, de l’eau ou d’aliments contaminés, ou encore à partir d’insectes ou d’animaux sauvages infectés. La prévention n’a jamais été aussi importante. La meilleure solution consiste à mettre en place un programme de vaccination efficace.

De quels vaccins mon cheval a-t-il vraiment besoin?

Comme la plupart des propriétaires de chevaux au Canada et ailleurs, vous vous posez peut-être cette question chaque année. Après tout, lorsque votre cheval a l’air heureux et en santé, il est facile de reporter les vaccins annuels à plus tard. Cependant, la vaccination est essentielle pour garder votre cheval en bonne santé – et dans certains cas, en vie – à long terme

Votre médecin vétérinaire est une ressource importante pour l’élaboration d’un protocole de vaccination adapté à votre cheval. Tenez compte des facteurs suivants lorsque vous discutez de vaccination avec votre médecin vétérinaire:

Risque de maladie

L’âge, la race et le sexe de votre cheval sont tous des facteurs qui ont un impact sur son risque de contracter certaines maladies. De plus, votre cheval pourrait être exposé à des risques environnementaux à la ferme, à l’écurie ou ailleurs. Votre cheval partage-t-il des installations ou de l’équipement avec d’autres chevaux? Quel est son horaire quotidien? Est-il souvent à l’extérieur à l’aube ou au crépuscule? Ce sont quelques-unes des questions que vous devez vous poser pour déterminer le niveau de risque associé à votre cheval et à son environnement.

Région géographique

Votre région comporte-t-elle un élément environnemental qui pourrait indiquer un plus grand risque de contracter une maladie? Y a-t-il eu des cas récurrents d’une maladie en particulier dans votre région dans le passé? Prenons, par exemple, une augmentation alarmante du nombre de tiques ou des conditions météorologiques favorables à la reproduction des moustiques. Votre région géographique pourrait également jouer un rôle important dans la détermination du moment de l’année idéal pour la vaccination.

Conséquences de la maladie

Votre cheval risque-t-il d’être exposé à des maladies potentiellement mortelles? Est-ce que plusieurs autres chevaux seraient à risque en cas d’épidémie? Quelles seraient les implications financières si votre cheval devenait gravement malade et incapable de fonctionner pendant des semaines, voire des mois? Ces questions sont importantes pour déterminer quels vaccins conviennent à la situation de votre cheval.

Une fois que vous avez eu l’occasion d’évaluer les facteurs qui jouent un rôle dans la vie de votre cheval, rencontrez votre médecin vétérinaire pour discuter des options. Votre médecin vétérinaire connaît bien les risques, les maladies qui y sont associées et les meilleures stratégies pour protéger votre cheval.

Par où commencer pour élaborer une stratégie de vaccination?

Tout d’abord, il y a les vaccins de base…
Étant donné que les risques de contracter certaines maladies infectieuses sont les mêmes pour les chevaux partout en Amérique du Nord – et parce que les conséquences de ces maladies sont graves – l’AAEP (American Association of Equine Practitioners, soit l’association américaine des médecins vétérinaires en pratique équine) a défini quatre vaccins de base que les médecins vétérinaires considèrent comme essentiels pour tous les chevaux. Leur efficacité et leur innocuité ont été démontrées, et ces vaccins sont très bénéfiques pour les patients tout en étant associés à un faible risque.

Chevaux sur une piste avec image d’un moustique Encéphalomyélite équine de l’Est et de l’Ouest (EEE/EEO)

L’encéphalomyélite équine est une maladie virale rare, mais souvent mortelle, transmise aux chevaux par des moustiques, qui peut provoquer une inflammation grave du cerveau et de la moelle épinière.

En savoir plus sur l’encéphalomyélite équine de l’Est et de l’Ouest (EEE/EEO)
Cheval regardant par-dessus une clôture avec image d’un moustique Virus du Nil occidental (VNO)

Le virus du Nil occidental est la principale cause d’encéphalite (inflammation du cerveau) chez les chevaux nord-américains. Le VNO est une infection virale potentiellement mortelle transmise aux chevaux par les moustiques.

En savoir plus sur le virus du Nil occidental (VNO)
Homme, cheval et chien dans un champ avec image de renard Rage

La rage est une maladie neurologique mortelle résultant de la morsure d’un animal infecté (enragé). Le virus migre du site de la morsure vers le cerveau et provoque une encéphalite (enflure du cerveau).

En savoir plus sur la rage
Patte de cheval à côté d’une clôture de métal avec image de loupe Tétanos

Le tétanos, est une maladie souvent mortelle qui survient lorsqu’une plaie est infectée par des spores bactériennes de Clostridium tetani

En savoir plus sur le tétanos

Il y a ensuite les vaccins indiqués en fonction des risques…

L’AAEP a également défini un deuxième groupe de vaccins optionnels selon le risque : leur administration est indiquée si le risque de contracter la maladie ou les conséquences possibles de la maladie le justifient.

Main sur le museau d’un cheval
Grippe équine (influenza)

La grippe équine (influenza) est une infection virale aiguë très contagieuse des voies respiratoires, semblable à la grippe humaine.

En savoir plus sur la grippe équine (influenza)
Liquide s’écoulant des naseaux d’un cheval
Infection par l’herpèsvirus équin (types 1 et 4)

L’infection par l’herpèsvirus équin (communément appelée « rhino ») est une infection virale qui peut causer une maladie respiratoire, des troubles neurologiques et des avortements.

En savoir plus sur l’infection par l’herpèsvirus équin (types 1 et 4)
Chevaux et cavaliers près d’un étang avec image d’une mouche
Fièvre équine du Potomac

La fièvre équine du Potomac est une infection bactérienne aiguë causée par la bactérie Neorickettsia risticii. Les chevaux s’infectent en ingérant des insectes infectés présents dans l’eau ou les aliments qu’ils consomment.

En savoir plus sur la fièvre équine du Potomac
Chevaux dans des écuries temporaires avec image d’un museau de cheval
Gourme (Streptococcus equi)

La gourme est une infection bactérienne des voies respiratoires supérieures très contagieuse causée par la bactérie Streptococcus equi.

En savoir plus sur la gourme
À quelle fréquence mon cheval devrait-il être vacciné?

Une fois que vous aurez déterminé de quels vaccins votre cheval a besoin avec votre médecin vétérinaire, ce dernier élaborera un calendrier de vaccination adapté à vos besoins et à ceux de votre cheval en fonction de ses activités et de son environnement.

La vaccination est l’un des moyens les plus efficaces et les moins coûteux de prévenir de nombreuses maladies infectieuses chez les chevaux. Consultez votre médecin vétérinaire pour obtenir plus d’information et établir un protocole de vaccination pour votre cheval.

En savoir plus sur les vaccins Vetera®, Calvenza®, PotomavacMC et Imrab®.