prascend

Sauriez-vous reconnaître les signes du PPID?

Le dysfonctionnement du lobe intermédiaire de l’hypophyse ou PPID (pituitary pars intermedia dysfunction) est la maladie endocrinienne la plus fréquente chez les chevaux*. Nous vous invitons à répondre à ce jeu-questionnaire pour en savoir plus sur le PPID et la façon de reconnaître ses symptômes.

*Graves, Emily. «Equine Endocrine Diseases: The Basics.» American Association of Equine Practitioners. Accessed Jan. 16, 2017.
https://aaep.org/horsehealth/equine-endocrine-diseases-basics
Commencer le jeu-questionnaire
Question / 7

Sélectionnez une réponse ci-dessous.
Soumettre
Question / 7

Suivant

Merci d’avoir répondu au jeu-questionnaire au sujet du PPID.

Le PPID, anciennement connu sous le nom de maladie de Cushing, passe souvent inaperçu. Si vous croyez que votre cheval est exposé à un risque ou qu’il présente des signes cliniques de la maladie, qu’elle soit au stade précoce ou avancé, consultez votre médecin vétérinaire.

Le PPID et le cheval âgé

Selon les estimations,

de 15 à 30 %

des chevaux âgés de plus de 15 ans seraient atteints d’un trouble endocrinien appelé dysfonctionnement du lobe intermédiaire de l’hypophyse (PPID; pituitary pars intermedia dysfunction), ou maladie de Cushing équine.

Les cas de PPID avancé sont certes plus faciles à diagnostiquer que ceux d’apparition récente. Cela dit, une surveillance périodique des signes cliniques et une bonne connaissance des facteurs de risque de la maladie peuvent permettre de déceler la maladie dès ses débuts.

Signes cliniques

Pilosité anormale :
Poil vraiment trop long et hirsute
Anomalie du cycle de la mue
Fourbure :
Jusqu’à 70 % des chevaux d’âge mûr traités contre la fourbure sont atteints du PPID
Distribution anormale des graisses :
Vérifiez la présence de graisse sur la nuque, à la base de la queue, ainsi qu’au-dessus et autour des yeux

N’attendez pas que les signes cliniques du PPID soient très évidents.

Un traitement par Prascend® peut améliorer l’aspect de la robe chez la plupart des chevaux en 6 mois seulement. Si vous croyez que votre cheval pourrait être atteint de PPID, parlez de Prascend® à votre vétérinaire.